Lambeaux blancs

Installation artistique, paysagère et participative réalisée avec Pauline Bertaux [paysagiste] dans le cadre d’un appel à projet lancé par le Conservatoire des Espaces Naturels de Picardie. En 2018, pour le centenaire de la paix, le site de la Montagne de Frise, haut lieu de combat pendant la guerre 14-18 accueille deux oeuvres éphémères.

Lambeaux blancs entre histoire et avenir :

L’installation oscille entre les singularités historiques du site et son caractère naturel actuel à partager avec le plus grand nombre. Jadis, champs de bataille, ligne de front, frontière entre les peuples, c’est aujourd’hui un lieu de promenade, de repos, de contemplation et de partage. C’est pourquoi la réalisation de lambeaux blancs est pensée pour être partagée avec d’autres. Des ateliers d’impression végétale grâce à la technique du Tataki zomé, ont été réalisés avec une classe du collège Jean Moulin à Albert (Somme) et l’association Lisière(s) à Lille.


Lambeaux blancs dans un site naturel :

La Montagne de Frise est un coteau calcaire typique surplombant la vallée de la Somme. Ces espaces abritent des écosystèmes, une faune et une flore de pelouse rase très riche et protégée. Ils sont cependant menacés de disparition, notamment en raison de l’abandon du pâturage sur les coteaux depuis la mécanisation de l’agriculture. C’est un bien commun paysager qui tente d’être préservé par le Conservatoire. L’installation s’adapte au site avec délicatesse. Elle souligne les reliefs naturels ou anthropiques car il reste des traces de tranché et des trous d’obus. Les impressions et teintures végétales font écho à l’omniprésence des plantes dans nos vie et au patrimoine naturel du site.

Lambeaux blancs ou la force évocatrice du textile :

Les draps épais et familiers, s’étendent dans le paysage comme des vêtements séchant au soleil, nous rappelant le quotidien heureux de l’été. Rouge garance et bleu indigo évoquent la guerre, les uniformes criards des soldats, les haillons du passé pendants sur les barbelés. Blanc, comme le drapeau blanc, symbole de paix brandi par les pacifistes ou les vaincus. Vert, jaune, orange, des couleurs tout en douceur, obtenues par teinture végétale (oignon, artichaut, carottes, cumin…) pour retrouver un lien avec la nature du présent.

Lambeaux blancs est un parcours :

Le visiteur emprunte un sentier qui traverse des ambiances différentes. L’œuvre éparpillée dans le paysage stimule l’observation du site. Elle est élaborée en trois parties faisant varier les teintes, les assemblages textiles et les accroches au terrain, comme une progression vers l’idée de paix.