sur les rails

Tartu est la deuxième ville d’Estonie (100 000 habitants). L’ancienne ceinture industrielle enserrant le sud de la ville, est aujourd’hui en pleine mutation. Autour de vieilles voies ferrées qui facilitaient les échanges entre les espaces de production, un corridor préservé de l’urbanisation s’est formé.
Le projet s’appuie sur la présence des rails comme une possible colonne vertébrale desservant de nouveaux lieux de production au service des habitants.
L’univers ferroviaire infuse le parcours qui rejoint trois espaces majeurs. L’oasis des rails, dans une ambiance végétale s’insèrent des jardins nourriciers et des vergers. La hotte de lumière, au milieu d’une friche caillouteuse pousse une cuisine collective et un espace de représentation. Les quais à vapeur, où une ancienne usine au bord de l’eau et proche du centre-ville, devient un complexe mêlant vente de produits transformés, espace de travail et de réparation.